Version mobile

L’Esat d’Armentières a vécu deux grands jours les 25 et 26 février 2019. Un jour avant l’obtention de deux nouvelles médailles lors du concours général agricole, cinq travailleurs et quatre professionnels assuraient une livraison de Léonce à l’Elysée. Cerise sur le gateau : ils rencontraient Guillaume Gomez, chef cuisinier et meilleur ouvrier de France.

Rares sont les fournisseurs à avoir la chance de fouler le perron de l’Elysée. Lundi 25 février 2019, cinq travailleurs de l’Esat d’Armentières et quatre professionnels poussaient les portes de l’Elysée pour une première livraison de Léonce blonde.

Quelques minutes hors du temps dans la cour de l’Elysée ponctuées par une rencontre avec Guillaume Gomez, chef cuisinier du palais et meilleur ouvrier de France.

« C’est une très grande fierté pour tout le monde, souligne Bernard Derycker. Je représentais Les Papillons Blancs de Lille, Armentières et l’équipe traiteur. » Le travailleur membre de l’équipe traiteur avait rencontré Guillaume Gomez en 2017 lors du concours L’Assiette Gourm’hand, seul concours culinaire en France auquel participent des personnes en situation de handicap. « Ils nous a reconnus ! »

« Nous représentions l’Esat et tout le travail qui y est fait », résume Andreï Choquet.

Un moment précieux et la reconnaissance d’un travail de qualité pour la brasserie artisanale inaugurée en 2015.

Quelques heures plus tard, deuxième temps fort pour la brasserie Malécot : l’obtention de deux nouvelles médailles pour l’ambrée et la blanche lors du concours général agricole.

Nous représentions l’Esat et tout le travail qui y est fait

Pour ne rien perdre de notre actualité ! N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux