Version mobile

Du 19 au 25 avril 2018, treize personnes accompagnées par l’habitat, au sein des Papillons Blancs de Lille, ont vécu une semaine multiculturelle au CAUSe, à Saint-André-lez-Lille. Accompagnées par trois intervenants extérieurs, elles ont mis sur pied trois scénettes pour raconter la vie en établissement. Construites au fil des jours, les scénettes ont été assemblées et présentées lors d’une représentation finale. « Chaque groupe a travaillé sur un moment de vie, depuis le choix du sujet jusqu’au jeu sur scène », explique Sylvain Courtillat, éducateur au CAUSe. 

Un premier groupe a mis en scène l’accueil d’un nouvel arrivant, un autre la vie en communauté perturbée par un résident qui écoute de la musique trop fort. Le troisième et dernier groupe s’est concentré sur le temps du repas, mimant la préparation, le dressage de la table, la vaisselle…

Théâtre, musique et danse

Au cœur de ce projet transversal, des résidents du CAUSe, du foyer les Jacinthes, de SAVS, SAJ ou encore de la résidence la Source. « C’est un temps de rencontre enrichissant qui favorise l’ouverture des résidents », souligne Sylvain Courtillat. Les intervenants – Bibata Roamba, Charles Wattara et Bakary Diarra – ont accompagné les résidents tout au long de la semaine. Si le théâtre constituait le principal support des ateliers, initiations à la danse et à la musique ont également rythmé la semaine. Balafon, kora et djembé ont résonné dans les couloirs du CAUSe lors de ce temps fort pour l’établissement.

 
 

Suivez et rejoignez nous sur :